Site officiel de la ville d’Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne)
retrecir le texte
agrandir le texte
|
imprimer cet article
|
envoyer cet article à un ami
|
flux rss du site
|
Partager
Vous êtes dans : 
  • article precedent
    INONDATIONS : SITUATION LE 1er JUIN À 16H
    article suivant
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Cabinet du Maire

  • Les intempéries ont diminué sur le département. Cependant les précipitations restent très importantes et devraient reprendre à partir de 20 h : la Seine-et-Marne est passée en vigilance rouge météo. Une vigilance particulière est assurée, 24h/24, par la Cellule Opérationnelle et de Crise activée par le maire d’Ozoir-la-Ferrière, Jean-François Oneto. La situation reste assez complexe en raison de la rareté du phénomène en cours. Une vigilance renforcée est par ailleurs assurée par les services municipaux sur l’ensemble des quartiers de la commune d’Ozoir-la-Ferrière.

    Le maire d’Ozoir-la-Ferrière appelle à une vigilance accrue de la part de tous. L’accalmie de mercredi sur le département ne doit pas conduire à lever l’attention. La municipalité maintient ses dispositifs exceptionnels :
    -  Des élus municipaux mobilisés 24h/24
    -  Des services municipaux présents 24h/24
    -  Le gymnase Belle-Croix réquisitionné 24h/24
    -  Des parpaings et des sacs de sable sont mis à disposition sur demande
    -  Des rues non praticables fermées
    -  Des familles en situation d’urgence relogées (RPA, hôtel…)
    -  Un pompage du quartier de la Doutre effectué ; le pompage dans l’Archevêché ne serait pas efficace, les réseaux sont trop encombrés
    -  Des navettes gratuites mises en place : domicile - gare – domicile
    -  Dès la décrue amorcée, les administrés, qui ne bénéficieraient pas de solidarité de proximité, pour les opérations de nettoyage, pourront contacter la mairie
    -  Un standard de la police municipale accessible 24h/24 : 01 60 02 62 22
    -  Des numéros d’urgence, seulement si vous vous trouvez en zone inondée :

    01 64 43 35 74 / 01 64 43 35 83

    Pour plus d’informations télécharger le communiqué de presse du 1er juin 2016